Apprendre efficacement grâce à un contenu multimédia : quelles astuces ?

 

L’approche traditionnelle dans l’enseignement supérieur tend à limiter les apprenants à la lecture de textes et à la discussion d’idées dans des séminaires. Cependant, ceux-ci apprennent mieux, et sont plus intéressés par les tâches d’apprentissage, lorsque les informations sont présentées de diverses manières. Alors, pourquoi ne pas essayer quelque chose de différent ? Découvrez dans cet article, comment apprendre efficacement grâce à un contenu multimédia.

Donner aux élèves une tâche active à accomplir

Rendez l’apprentissage plus actif en donnant aux étudiants une tâche à accomplir pendant qu’ils utilisent le contenu multimédia. Plutôt que de consommer passivement, les apprenants ont alors un objectif et s’engagent activement à faire quelque chose avec le matériel. Essayez de visiter ce lien et de passer des capacités de réflexion inférieures, en testant la compréhension à l’aide d’un court questionnaire à choix multiples ou d’une enquête. Demandez-les d’écrire un court article de blog ou un résumé du matériel (en utilisant WordPress ou Blogger). 

Cacher une partie de l’information pour stimuler la curiosité et la discussion

Vous pouvez stimuler la curiosité et améliorer l’engagement des élèves en créant délibérément une lacune dans les connaissances qui sera ensuite comblée. Une excellente façon de procéder consiste à découper une lecture en morceaux et à n’en fournir qu’une partie. Effacez certaines sections pour en faire une tâche de remplissage de lacunes. Vous pouvez également choisir une vidéo, puis masquer les éléments visuels ou couper le son, en demandant aux élèves de combler les informations manquantes. De cette façon, ceux-ci pourront utiliser leurs capacités de raisonnement et en discuter avec leurs camarades.

Utiliser une tâche de puzzle pour encourager l’apprentissage et le débat entre pairs

Comme la stratégie de rétention partielle d’informations ci-dessus, vous pouvez également diviser une classe d’élèves en groupes, lesquels vont regarder, lire ou écouter des documents différents. Par exemple, vous pouvez demander à la moitié de la classe de regarder une vidéo et à l’autre moitié de lire un article qui présente un point de vue opposé. Vous pouvez ensuite jumeler des élèves de chacun des deux groupes pour qu’ils partagent leurs connaissances et débattent de la validité de chaque argument.